Analyse
Introduction il y a 18 ans - lundi 17 mai 1999

Les belles perspectives bénéficiaires font bondir le cours d'IBM.

DANS LE SILLAGE DE WALL STREET

• En fin de semaine dernière, la hausse des taux aux USA a fait reculer quasiment toutes les Bourses. A Wall Street les dégâts sont restés limités grâce à la forte hausse (plus de 10 %) d'IBM (239,25 USD). Malgré cette belle progression, vous pouvez encore acheter. Le cigarettier Philip Morris (39 USD) et son homologue britannique BAT (voir ci-contre) ont également bien monté grâce à la réduction des dommages et intérêts que le premier devra payer à la famille d'une victime du cancer du poumon. Ces deux actions peuvent être conservées. Le cours du constructeur automobile italien Fiat (3,04 EUR) a réagi négativement après l'annonce de résultats décevants pour le 1er trimestre. Conserver.
• En Belgique, la semaine s'est déroulée sous le signe d'un prochain réaménagement du Bel 20 (- 0,6 % sur la semaine), qui pourrait encore provoquer de fortes fluctuations. En effet, les fonds qui suivent cet indice devront adapter leur portefeuille. Ainsi,
Bekaert (422,5 EUR), qui devra probablement céder sa place à Agfa-Gevaert (v. ci-contre), a chuté. N'achetez plus, mais conservez. Le cours de Real Software (127,7 EUR), qui va remplacer PetroFina, pourrait encore monter ces prochaines semaines. Les spéculateurs peuvent miser sur cette hausse, mais dans une optique de long terme l'action est trop chère selon nous. Plusieurs entreprises ont publié lors de leur assemblée générale des chiffres positifs concernant les premiers mois de l'année. Le groupe électronique Barco (154 EUR) a par contre annoncé une stagnation de son bénéfice pour 99. Conserver. Enfin, le bancassureur Fortis (B) (30,10 EUR) va acquérir deux petites compagnies d'assurances en Grande-Bretagne. Vous pouvez encore acheter.

BEL 20

La composition de l'indice Bel 20 (encore en recul) connaîtra bientôt d'importantes modifications.

 

 

Partagez cet article