Analyse
Fountain il y a 18 ans - lundi 21 juin 1999

FOUNTAIN - Deux acquisitions

En Bourse depuis avril dernier, le n°1 de la distribution de boissons chaudes pour PME au Benelux et en France, FOUNTAIN (44,50 EUR ; 1 795 EUR) vient de procéder à 2 acquisitions. La première, financée en partie par les capitaux de l'introduction en Bourse, concerne Davamat, distributeur belge réalisant 1/3 de son chiffre d'affaires avec les produits de FOUNTAIN et avec lequel le groupe compte développer d'autres projets. Si l'acquisition de Davamat doit être considérée comme une opportunité, la prise d'une participation de 50 % dans le tchèque FOUNTAIN CS s'inscrit dans sa stratégie d'expansion internationale. FOUNTAIN compte en effet utiliser cette société qui exploite déjà la licence pour la distribution de ses produits en Tchéquie et Slovaquie comme tremplin vers d'autres pays de l'Est où il perçoit un grand potentiel, tout comme en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Scandinavie où il entend renforcer sa présence. Ces 2 acquisitions contribueront aux bénéfices du groupe dès cette année, ce qui nous amène à tabler sur un bénéfice par action d'au moins 1,07 EUR (contre 1,01 EUR précédemment) fortement influencé par la diminution de l'endettement du groupe en 99 et sur une croissance de 18,7 % en l'an 2000. La croissance bénéficiaire du groupe devrait être soutenue, outre d'éventuelles acquisitions, par le potentiel que laisse entrevoir les taux de pénétration encore relativement faibles sur les marchés où il est actif et l'exploitation de sa licence d'importation exclusive des produits Nespresso Professional (Nestlé) en France, en Belgique et au Luxembourg. Par ailleurs, ses produits s'adressant à des PME pourraient aussi séduire de grandes entreprises organisées en réseau. FOUNTAIN est une action défensive correctement évaluée mais malgré sa chute de plus de 21 % depuis sa 1ère cotation, nous continuons à lui préférer Miko. Conserver.

FOUNTAIN

L'annonce d'une première acquisition a donné un petit coup de pouce au cours. Conserver.

 

 

Partagez cet article