Analyse
Neuhaus il y a 18 ans - lundi 7 juin 1999

NEUHAUS - Prévisions 98-99 revues à la baisse

NEUHAUS (64 EUR; 2 582 BEF) produit et vend principalement des pralines sous les marques NEUHAUS, Mondose (Belgique et Grande-Bretagne) et Jeff de Bruges (France). Le groupe a augmenté son capital en avril, et à ce moment tout allait soi-disant à merveille : les résultats du 1er semestre (juillet-décembre) étaient excellents, avec un bénéfice en hausse de 16 %, et les ventes et la rentabilité de l'entreprise continuaient à évoluer favorablement par rapport à l'exercice précédent. Pourtant, elle avait à peine engrangé l'argent, que les choses ont changé du tout au tout. On vient d'apprendre, par un mini-communiqué à la presse, que NEUHAUS a souffert d'un ralentissement de croissance sur certains marchés à l'exportation et qu'en conséquence son bénéfice sera inférieur à celui de l'an passé. Nous avons abaissé nos prévisions bénéficiaires pour l'exercice en cours (clôture le 30/6) à 2,13 EUR, contre 2,92 EUR auparavant. Le cours ayant été fortement pénalisé après la mauvaise nouvelle, l'action reste correctement évaluée. Cependant notre confiance est ébranlée, et l'affaire de la dioxine (retrait du beurre,...) n'arrange rien. Nous n'achèterions pas. Ne vendez pas, le cours a trop baissé.

NEUHAUS

La volte-face de Neuhaus concernant les attentes bénéficiaires a fait chuter le cours. Conserver. Ne pas acheter.

 

Partagez cet article