Analyse
Telefonica il y a 19 ans - lundi 7 juin 1999

TELEFONICA - Résultats au premier trimestre

L'opérateur espagnol des télécoms TELEFONICA (47,60 EUR; 1 920 BEF) a augmenté son chiffre d'affaires de 5,5 % au 1er trimestre. Son bénéfice par action a reculé de 32 %, mais uniquement en raison de modifications comptables. Nous avons abaissé nos prévisions bénéficiaires pour 99 à 2 EUR (contre 2,25 EUR auparavant), et tablons sur 2,3 EUR en 2000. La mobilophonie continue à être le moteur de la croissance du groupe (le nombre d'abonnés a triplé par rapport au 1er trimestre 98), mais la téléphonie fixe s'est bien défendue également, grâce surtout à la forte augmentation des communications locales, stimulées e.a. par l'Internet. En outre, au Brésil (où le groupe est très présent) la demande reste élevée en téléphonie malgré la crise. Par ailleurs, TELEFONICA a conclu un accord avec IBM dans le domaine des services Internet et de la transmission de données. Il va continuer à s'étendre en offrant de nouveaux services et en abordant de nouveaux marchés en Amérique latine (Mexique probablement). Sa politique de dividendes peu élevés (en 99 il n'y en aura pas) et la cession de quelques unités lui permettront de financer cette expansion. Des rumeurs ont fait état d'un possible rapprochement entre TELEFONICA - déjà allié e.a. à WorldCom/MCI - et d'autres protagonistes du secteur. Ce n'est pas à exclure. Quoi qu'il en soit, la stratégie du groupe est prometteuse et l'action correctement évaluée. Acheter.

TELEFONICA

Telefonica mène une stratégie prometteuse et a le vent en poupe. Action correctement évaluée. Acheter.

 

 

Partagez cet article