Analyse
Echange d'actions Paribas contre des actions SG il y a 19 ans - lundi 19 juillet 1999

ECHANGE D'ACTIONS PARIBAS CONTRE DES ACTIONS SG

Après six mois de lutte acharnée dans le secteur bancaire français, la situation s'éclaircit et se précise. Compte rendu.

Historique

Début février 1999, la Société Générale (SG), principale banque privée française, décidait de procéder à une fusion amicale avec la banque d'affaires PARIBAS pour donner naissance à SG PARIBAS. Un mois plus tard, la BNP, la deuxième banque privée de France, lançait une offre sur SG et Paribas. Pour se défendre face à cette offre d'achat hostile, SG et PARIBAS tentèrent dans un premier temps d'introduire un recours auprès des autorités compétentes. Ceci permit certes de temporiser mais l'offre de la BNP n'en fut pas moins déclarée valable. Sur ce, SG lança une offre supérieure sur PARIBAS. Celle-ci propose deux possibilités distinctes. Ou les actionnaires reçoivent 2 actions SG pour 3 actions PARIBAS, ou ils reçoivent 5 actions SG pour 8 actions PARIBAS et 75 euros en espèces. La BNP décida alors de lancer une surenchère sur les actions SG et PARIBAS. Toutes les tentatives de règlement à l'amiable entreprises par l'Etat français ont été vaines et les autorités ont donc prononcé la validité des deux offres. Les actionnaires peuvent y souscrire cette semaine.

Ce que nous en pensons

Nous avons toujours été favorables au rapprochement entre SG et PARIBAS, parce que les deux banques sont complémentaires et peuvent jouer un rôle majeur dans le nouveau paysage bancaire européen. PARIBAS ne disposait en effet pas d'un réseau suffisamment étendu pour attirer les fonds nécessaires au financement de ses activités en tant que banque d'affaires. La Société Générale, de son côté, n'était pas assez grande dans certains domaines comme l'octroi de capital à risque et la prestation de services financiers. SG PARIBAS ne constituerait pas seulement la plus grande banque de France mais aussi de l'ensemble de la zone euro. Il ressort par ailleurs des résultats semestriels partiels publiés par les banques que la Société Générale est en mesure de contrecarrer la surenchère sur PARIBAS sans trop compromettre sa structure financière. Si vous détenez des actions PARIBAS, nous vous conseillons de les échanger contre des actions SG. Nous vous conseillons également de conserver vos actions SG et de ne pas souscrire à l'offre de la BNP. Si vous possédez des actions BNP, vous pouvez les conserver.

COURS DE L'ACTION SOCIETE GENERALE

Si vous possédez des actions PARIBAS, vous pouvez les échanger contre des actions de la Société Générale. En unissant sa destinée à PARIBAS, celle-ci est bien armée pour jouer un rôle en vue dans le paysage bancaire européen.

Partagez cet article