Analyse
Carestel il y a 18 ans - lundi 27 septembre 1999

CARESTEL - Résultats semestriels décevants

Malgré un chiffre d'affaires en hausse de près de 30 %, le bénéfice du groupe de catering CARESTEL (27,6 EUR; 1 113 BEF) a reculé de près de 65 % au 1er semestre. En cause, des amortissements élevés de goodwill (v. BH 933 p.15) sur les récentes acquisitions et les frais d'introduction en Bourse. Le groupe, actif surtout dans le catering pour les aéroports et dans la gestion de restaurants d'autoroute, et qui réalise près de 90 % de ses résultats durant la 2ème moitié de l'année, prévoit néanmoins d'atteindre et même de dépasser les objectifs fixés lors de l'introduction en Bourse en juin. En effet, les mois d'été ont été très bons. Par ailleurs, le groupe a de grands projets. Ainsi, dans le catering pour les aéroports il conclut des alliances avec des partenaires étrangers pour obtenir plus facilement des contrats hors de Belgique. Dans les restaurants d'autoroute, le groupe travaille à un nouveau concept pour la Belgique, et entend devenir n°1 en Suède (projet de nouvelle acquisition qui porterait sa part de marché à 85 %). Hot Cuisine (plats préparés sous vide) a également de nombreux projets en Scandinavie, e.a. une nouvelle usine. Malgré les résultats semestriels un peu décevants, nous maintenons nos estimations bénéficiaires à 0,63 EUR par action pour 99 et à 0,78 EUR pour 2000. Belles perspectives, mais action trop chère pour acheter. Conserver.

CARESTEL

Bien que nettement inférieur au prix de souscription, le cours n'est pas encore assez bas pour acheter. Conserver.

Partagez cet article