Analyse
Eidos il y a 17 ans - mardi 7 septembre 1999

EIDOS: le potentiel de hausse n'est pas encore épuisé

· Edition de jeux vidéo
· Londres
· 3 185 pence

Depuis notre achat d'EIDOS début juin, le cours de cette société anglaise spécialisée dans l'édition de jeux vidéo a progressé de ± 50 %. Cette progression certes spectaculaire au regard du piètre parcours boursier des autres sociétés actives dans le secteur ne constitue en fait qu'une demi-surprise. En effet, la société anglaise fait preuve d'une activité tout bonnement frénétique. Citons au passage la signature d'un accord de licence pour la production de jeux vidéo ayant pour thème les Jeux Olympiques 2000 de Sydney, quelques acquisitions en Espagne ou encore, un accord de distribution avec un partenaire japonais.
Nous pouvons dès lors affirmer que la récente hausse du cours porte EIDOS à un niveau de valorisation similaire à celui de ses concurrents alors qu'auparavant, elle était fortement sous-évaluée. Est-il dès lors trop tard pour acheter ? Pas forcément. EIDOS, de par son catalogue (Tomb Raider et Legacy of Kain), mérite une mention spéciale par rapport à la concurrence. Et ce, même si les résultats du premier trimestre clôturé au 30 juin révèlent une perte beaucoup plus importante que prévu. Celle-ci résulte en effet du report de 2 jeux très attendus : Bra veheart et surtout Legacy of Kain : Soul River, qui s'est depuis vendu à 750.000 exemplaires, ce qui est de bon augure pour les fêtes.

Le potentiel de hausse n'est pas encore épuisé selon nous. ACHETEZ.

EVOLUTION D'EIDOS EN PENCE

Partagez cet article