Analyse
EVS il y a 18 ans - lundi 20 septembre 1999

EVS - Résultats faibles au 1er semestre

Comme prévu, les résultats d'EVS (47 EUR; 1 896 BEF), producteur d'équipements numériques (enregistreurs, serveurs, mosaïques) pour l'industrie TV, ont été faibles au 1er semestre. Le chiffre d'affaires a reculé de 23,7 % à cause de retards dans le développement de nouvelles versions des enregistreurs JPEG (pour les ralentis sportifs) et des serveurs DVB/MPEG2 (e.a. pour la diffusion de bouquets numériques). Ce recul des ventes à en outre réduit le bénéfice de moitié : les frais de recherche et de développement de ces nouvelles versions n'ont pu être suffisamment amortis. Pour le 2e semestre, les ventes devraient revenir à un niveau normal. Toutefois, compte non tenu de la contribution du français Netia acquis cet été, elles ne devraient se situer qu'à un niveau semblable à celui du 1er semestre 98. Dès lors nous abaissons nos estimations bénéficiaires pour l'ensemble de l'année de 1,65 EUR à 1,23 EUR par action (1,49 EUR en 98). Beau potentiel de croissance, mais le passage au numérique du marché de la diffusion semble plus lent que prévu, ne permettant pas aux ventes de serveurs (11 % du chiffre d'affaires) de décoller afin d'assurer la croissance bénéficiaire du groupe. Action chère. Conserver.

EVS

Les résultats semestriels décevants ont infligé une correction au cours. Ne pas acheter. Conserver

Partagez cet article