Analyse
Introduction il y a 18 ans - lundi 20 septembre 1999

Des rumeurs de rachat ont fait bondir le cours d'Electrabel.

BRUXELLES A CONTRE-COURANT

Le spectre des taux a fait baisser la Bourse américaine d'un bon 2 %. En Europe, Amsterdam et Francfort ont perdu plus de 3 %, Madrid 2,5 %. Le prix élevé du pétrole a incité certains investisseurs à prendre leur bénéfice sur Total Fina (120,9 EUR), BP Amoco (1 110 pence) et REPSOL (19,3 EUR). Ces actions ont dès lors perdu entre 6 et 7 %. Les pétrolières britannique et espagnole peuvent être achetées, la belgo-française peut être conservée. Le secteur automobile a également souffert, à cause d'une mise en garde de Volkswagen concernant son bénéfice. VW vz (31 EUR) a perdu 10 %, BMW (29 EUR) 6,3 % et Fiat (30,7 EUR) 3,7 %. BMW est à l'achat, les deux autres sont à conserver. Grâce à des spéculations sur Dexia (v. ci-après) et Electrabel (354 EUR), Bruxelles a pu clôturer la semaine en légère hausse (0,84 %). L'action électrique a gagné un bon 8 %, mais comme Suez a démenti les rumeurs, le cours va probablement se tasser. Conserver, mais ne plus acheter pour l'instant. Les résultats semestriels continuent à affluer (v. ci-après). A noter également que le bénéfice d'Audiofina (48,35 EUR) a plus que quadruplé, grâce à une meilleure rentabilité des activités traditionnelles (RTL) et à la vente de la chaîne TV Première, en perte. La stratégie du groupe ne nous convainc cependant pas. Ne pas acheter. Ontex (97,9 EUR) a comme prévu réalisé une très belle performance. Conserver. Koramic (41,06 EUR) a obtenu de très bons résultats au 2e trimestre et est optimiste pour le reste de l'année. Acheter. Le holding Solvac (76,25 EUR) a vu son bénéfice augmenter de 6 %, grâce à la hausse du dividende de Solvay. Acheter. Punch Int. (50 EUR) n'a pas répondu aux attentes. Conserver.

Partagez cet article