Analyse
Introduction il y a 18 ans - lundi 6 septembre 1999

La mise en garde sur les profits d'Ipso-ILG fait chuter le cours.

Les semaines se suivent ... et se ressemblent.

Une fois de plus, les yeux étaient braqués sur New York la semaine passée. Alors que les marchés craignaient une hausse des taux, vendredi des chiffres rassurants (voir p.2-3) ont permis aux Bourses de rebondir. Le bilan reste néanmoins négatif sur l'ensemble de la semaine : les Bourses européennes perdent en moyenne 1% : seule Paris tire faiblement son épingle du jeu (+0,64 %) alors que le secteur de la distribution est en ébullition (voir p.1 et 12). Quant à la lutte entre Elf et TOTAL Fina (chacun voulant racheter l'autre), ne vous précipitez pas pour répondre à l'offre de Elf (172 EUR; +1%) sur TOTAL Fina (124,6 EUR; - 0,16%). Les deux groupes discutent toujours et de plus, nous préférons actuellement le plan de TOTAL Fina à celui de Elf. A l'étranger épinglons encore, aux USA, les semi-conducteurs qui sont toujours à la fête avec des gains spectaculaires pour nos deux favorites : Intel (89,31 USD; + 7,.6%) et Texas Instruments (87,88 USD; + 10,.5%). Achetez ces deux valeurs. Par contre Coca-Cola (57,38 USD) a perdu 7,5 % suite à une mise en garde sur ses résultats du 3ème trimestre. Conserver.
A Bruxelles, le Bel 20 a affiché sur la semaine un recul de 1,77 %. Parmi les nombreux résultats semestriels publiés (voir ci-contre), signalons Duvel Moortgat (31,9 EUR) qui a enregistré une croissance de son chiffre d'affaires meilleure que prévu e.a. grâce à la bonne tenue de ses ventes vers l'étranger. Conserver. Notons également l'annonce par
Ipso-ILG (49,80 EUR, - 4,2 %) que les résultats enregistrés du 1/8/98 au 31/7/99 (clôture de l'exercice désormais au 31/12) seraient en recul de 10 % Nous y reviendrons lorsqu'ils seront publiés. Conserver.

Partagez cet article