Analyse
Neuhaus il y a 18 ans - lundi 6 septembre 1999

NEUHAUS: lourdes pertes pour 98/99

NEUHAUS (58,95 EUR; 2 378 BEF), producteur de pralines de luxe, a clôturé son exercice le 30 juin en lourde perte en raison d'éléments exceptionnels (provisions e.a. pour la reprise de produits suite à la crise de la dioxine et pour la liquidation de la filiale de distribution japonaise, qui n'a pas tenu ses promesses). Mais même hors ces éléments, le bénéfice a reculé de 29 %, à ± 1,6 EUR par action, malgré un chiffre d'affaires en hausse de 6,5 %. Selon la direction, ce recul est dû presque exclusivement à la crise de la dioxine. Il n'y aura pas de dividende, mais probablement distribution d'actions gratuites aux actionnaires (1 pour 30 ) Le groupe reste confiant. Les ventes seraient revenues à leur niveau normal en août, tant en Belgique qu'à l'exportation, et l'évolution sur les principaux marchés de croissance, l'Allemagne et les USA, serait positive. Pour ce qui est de l'avenir, NEUHAUS introduit un nouveau concept de magasin, et entend élargir sa gamme et augmenter le nombre de ses points de vente. Par prudence, nous abaissons nos prévisions bénéficiaires à 2 EUR par action (2,45 EUR auparavant). A plus long terme nous abaissons également nos prévisions de croissance. Action correctement évaluée. Conserver, mais ne pas acheter.

NEUHAUS

Les résultats de l'exercice 98/99 constituent une nouvelle déception. Ne pas acheter, conserver.

Partagez cet article