Analyse
Introduction il y a 18 ans - lundi 25 octobre 1999

Colruyt est l'action qui a le plus monté la semaine passée à Bruxelles.

PARCOURS CAHOTEUX

La semaine passée a été loin d'être calme (chiffres d'inflation aux USA, réunion de la BCE, bons et mauvais résultats d'entreprises,...), mais c'est finalement clôturée en hausse sur la plupart des Bourses occidentales. Le Dow Jones a gagné 4,5 %, Francfort et Paris 3,4 %. Il est de plus en plus évident que l'économie se redresse dans le monde, et plus particulièrement en Asie. Le 3e trimestre a été bon pour la plupart des entreprises, à deux exceptions marquantes près : le groupe informatique allemand SAP (327 EUR) et IBM (voir ci-contre). Conserver. Parmi les meilleures performances, citons le groupe pharmaceutique Merck (79,75 USD; conserver), la banque JP Morgan (125,63 USD; conserver), Coca-Cola (55,25 USD; conserver), Philips (+5,2 %; voir ci-contre), Danone (239,3 EUR; acheter) et Microsoft (92,69 USD; éviter). Le secteur du tabac a une fois de plus fort souffert : Philip Morris (v. ci-contre) a perdu 19 %, le britannique BAT (379,5 p.) 14,1 %. Conserver. L'allemand Mannesmann (141,3 EUR) lance une offre amicale sur l'opérateur britannique de mobilophonie Orange. Le prix offert est assez élevé, aussi l'action a perdu 7,2 %. Conserver. Deutsche Telekom (DT; 43,43 EUR; +9,5%) et British Telecom (BT; 1067,5 p.; +11,7%) ont profité de cette opération. Acheter BT, mais pas DT.
A Bruxelles, le Bel 20 a gagné près d'1,3 %. En tête,
Colruyt (560 EUR; +9,6%; v. graphique), qui cette semaine scinde ses actions en 10 et attribue par action ancienne (non scindée) 1 action Dolmen (voir BH 937). Enfin, le français Suez Lyonnaise des Eaux (148,9 EUR; acheter) prolonge son offre sur Tractebel (163,4 EUR) jusqu'au 29/10. Malgré l'incertitude sur la validité juridique de l'offre (voir p.1), vous avez avantage à l'accepter.

Partagez cet article