Analyse
Gevaert il y a 18 ans - lundi 22 novembre 1999

GEVAERT - Failite de Philipp Holzmann

GEVAERT (47,7 EUR; 1 924 BEF), société d'investissement du groupe financier Almanij, a trouvé un fameux cadavre dans le placard. Le groupe de construction allemand Philipp Holzmann, dans lequel il a investi 8 milliards de BEF fin 98 et début 99, est en faillite. GEVAERT possède 5 participations importantes (Agfa-GEVAERT, Philipp Holzmann, Aegon, KB Lux et Bayer), qui représentent un bon 75 % de son portefeuille. Mais hormis Aegon, qui s'est apprécié de 25 % depuis le début de l'été, ces "actions vedettes" ne lui ont pas rapporté grand-chose. Le cours d'Agfa-GEVAERT est toujours à la traîne, la KB Lux souffre des problèmes de ses clients avec le fisc belge, et Bayer vient d'annoncer pour 99 un bénéfice en recul par rapport à 98. Une amélioration est toutefois attendue pour l'an prochain. Fin juin, GEVAERT estimait la valeur réelle de l'action à 62,7 EUR. Le jeudi 18 novembre, après réduction à zéro de la valeur de la participation dans Philipp Holzmann, elle a été ramenée à 51 EUR. L'action GEVAERT est encore sous le choc et continue à baisser un peu chaque jour. Actuellement, la décote du titre par rapport à sa valeur réelle est d'un petit 10 %, ce qui pour un holding n'a rien d'exceptionnel. Vous pouvez conserver cette action correctement évaluée. Si vous détenez des warrants put, vous aurez remarqué que le cours a fort monté ces derniers jours. Profitez-en pour prendre votre bénéfice, mais placez une limite de vente à ± 5 EUR.

GEVAERT

La faillite de Philipp Holzmann fait plonger le cours de Gevaert. Au niveau actuel, conserver.

 

 

Partagez cet article