Analyse
Marconi (ex-GEC) il y a 18 ans - lundi 29 novembre 1999

MARCONI (EX-GEC): résultats semestriels (30/9)

Le britannique Marconi (962,5 pence; 616 BEF), nouveau nom de GEC depuis ce 29 novembre, a réalisé au 1er semestre 99/2000 (clôture de l'exercice le 31/3) un bénéfice en hausse de 17 % (abstraction faite de la branche défense, vendue), grâce surtout à la division Communication. Le groupe vient de se transformer de fond en comble. Conglomérat industriel généraliste il y a quelques mois encore, c'est maintenant un groupe hi-tech focalisé sur les télécoms, en passe de devenir un des principaux acteurs dans le marché en forte croissance des équipements pour réseaux. Il comporte 3 divisions : Communications (57 % du chiffre d'affaires prévus pour 99/2000), qui produit des systèmes de télécoms, Systèmes (29 %), qui regroupe diverses activités industrielles non stratégiques, et Capital (14 %), chargée de la gestion des liquidités en vue du financement d'investissements. Le groupe poursuit son recentrage sur les télécoms. Il souhaite vendre d'autres activités, e.a. les 24 % qu'il détient dans le français Alstom. Il a aussi racheté deux producteurs de matériel de transmission de données, l'un à Nokia et l'autre à Bosch, ainsi que 25 % de l'écossais Atlantic Telecom. Le recentrage du groupe sur les télécoms est très prometteur et l'action est correctement évaluée. Acheter. Lorsque vous recevrez les actions British Aerospace auxquelles vous avez droit suite à la vente des activités défense de GEC (0,42 par action GEC), vendez-les.

MARCONI (en pence)

Le cours a explosé depuis que Marconi (ex-GEC) a confirmé son nouveau profil hi-tech. Acheter.

Partagez cet article