Analyse
Montedison il y a 17 ans - lundi 6 décembre 1999

MONTEDISON - 99 difficile, mais bonnes perspectives

MONTEDISON (1,60 EUR; 65 BEF) réalise 77 % de son chiffre d'affaires dans la transformation de produits agricoles, par Eridiana-Béghin-Say (sucre, amidon, huiles,...); 11 % dans la production d'électricité et de gaz, par Edison; 6,5 % dans la chimie (fluor,...) par Ausimont et la pharmacie (pénicilline,...) par Antibioticos; 5,5 % dans l'ingénierie. Le groupe souffre actuellement de la mauvaise conjoncture dans l'agro-alimentaire (le sucre surtout, qui fait face à un excédent d'offre). Eridiana-Beghin-Say a vu ses ventes reculer de 11 % sur les 9 premiers mois de 99 (légère amélioration par rapport aux - 13 % des 6 premiers mois). Pour tout 99, nous tablons sur un bénéfice par action de 0,085 EUR (0,1184 EUR en 98). Mais à partir de 2000, le groupe devrait renouer avec les bénéfices (0,11 EUR attendus par action). La société ne reste en effet pas les bras croisés : elle a lancé un vaste plan de réduction des coûts et a pris de nouvelles initiatives (accord avec un producteur important en Inde dans l'alimentation animale). De son côté, Edison entend devenir un opérateur important dans le secteur de l'énergie en Italie et à l'étranger (Egypte surtout). L'action a baissé après le démenti de rumeurs de fusion (avec Olivetti, dans le cadre d'une restructuration financière de ce dernier). Le cours actuel ne tient pas compte des bonnes perspectives. L'action est bon marché. Acheter.

MONTEDISON

 

Le démenti de rumeurs de fusion avec Olivetti a fait reculer le cours. Profitez-en pour acheter.

Partagez cet article