Analyse
Introduction il y a 17 ans - lundi 10 janvier 2000

Les excellents résultats trimestriels de SAP ont encore fait grimper le cours.

TURBULENCES

Le passage quasi sans problèmes à l'an 2000 a permis de bien commencer la semaine, mais après quelques heures les craintes de remontée des taux ont pris le dessus (voyez p.2-3) et les cours se sont repliés. Cependant dès jeudi, et vendredi surtout, les Bourses ont légèrement remonté la pente. Finalement, elles ont terminé cette semaine agitée en recul de 6 à 7 %. Le repli a été sévère surtout pour les valeurs technologiques, qui avaient terminé l'année 99 en forte hausse. Ainsi, British Telecom (BT; 1201 p.) a perdu 20,6 %, le marché s'attendant à plus de retombées positives de l'alliance annoncée avec l'américain AT&T. Nous pensons cependant que la stratégie de BT est bonne. Vous pouvez toujours acheter, de même que l'espagnol Telefonica (22,89 EUR; -7,7 %). Le français STM (127 EUR) et le britannique Marconi (912,5 p.) ont perdu respectivement 16,9 % et 16,7 %. Acheter STM, conserver Marconi. Le spécialiste allemand des logiciels, SAP (516 EUR), a par contre gagné 5,5 % sur la semaine (v. graphique) après avoir annoncé de bons chiffres provisoires pour le 4e trimestre. Conserver.
A Bruxelles, le Bel 20 a cédé un bon 6 %. Le fabricant de lingerie
Van de Velde (94 EUR) a annoncé un chiffre d'affaires en hausse de 12 % pour 99, en ligne avec les prévisions. Action chère, ne pas acheter. Le producteur d'accélérateurs de particules IBA (51,55 EUR) va procéder dans la 2e de janvier à l'augmentation de capital qu'il avait postposée. Action très chère. Vendre. Punch (37,5 EUR; +13,6%) a conclu avec Philips un contrat de sous-traitance qui augmentera son chiffre d'affaires de 10 %. Conserver. Enfin, Wienerberger, filiale de Koramic (46 EUR), a racheté l'américain Cherokee Sanford. Sa part du marché de la brique aux USA atteint ainsi 17 %. Acheter.

Partagez cet article