Analyse
Lafarge il y a 17 ans - lundi 10 janvier 2000

LAFARGE Rachat de 100% de Braas Roofing

Le cimentier français LAFARGE (112,5 EUR; 4 538 BEF) vient d'acheter les 43,5 % qu'il ne détenait pas encore dans sa filiale allemande LAFARGE Braas Roofing, qui regroupe les activités européennes de sa division toitures. Profitant du climat morose dans la construction en Allemagne, le groupe a payé un prix très raisonnable. De plus, l'opération lui permet de se renforcer en Allemagne au moment où l'économie et la construction semblent se reprendre dans ce pays. Enfin, il aura les coudées plus franches pour internationaliser davantage son activité tuiles. Cette acquisition augmentera le bénéfice de ± 0,4 EUR par action dès cette année. LAFARGE poursuit l'internationalisation de l'ensemble de ses activités en Asie, Amérique du Sud et Europe de l'Est, où il se diversifie peu à peu dans des activités plus rapidement rentables que la production de ciment. Il a ainsi acquis dans les derniers jours de 99 un producteur polonais de plâtre. Ces investissements lui permettront de réduire sa dépendance de l'Europe occidentale, marché quasiment saturé. Nous relevons notre estimation bénéficiaire pour 2000 de 6,1 à 6,5 EUR par action et tablons sur 7,2 EUR pour 2001. LAFARGE poursuit sa stratégie d'internationalisation prudente. De plus, il devrait tirer profit de la reprise attendue dans la construction en Allemagne. L'action est correctement évaluée. Acheter.

LAFARGE

Lafarge bénéficie de l'actuelle bonne conjoncture sur ses principaux marchés. Acheter.

Partagez cet article