Analyse
Picogiga il y a 17 ans - mardi 25 janvier 2000

PICOGIGA

· Semi-conducteurs
· Paris (Euro.NM)
· 49 EUR

PICOGIGA, producteur français de semi-conducteurs en Arséniure de Gallium, vient d'annoncer ses résultats pour l'exercice 99 clôturé le 31 décembre. Le chiffre d'affaires progresse de 12 % par rapport à 98 grâce, surtout, à la hausse de 60 % réalisée au 4ème trimestre 99 par rapport à 98. Le bénéfice, quant à lui, est de 2,5 fois celui de 98, soit 0,66 EUR par action, grâce à une excellente maîtrise des coûts de production. Ces bonnes performances ont ainsi permis à PICOGIGA de réduire son endettement et de s'engager dans un programme d'investissements destiné à multiplier par trois sa capacité productive avant la fin de l'année. La société sera alors en mesure de faire face à la progression de 50 % du carnet de commandes par rapport à l'année dernière et de profiter de la croissance prévue dans le secteur. Une nouvelle tendance issue du besoin de maîtriser les coûts est par ailleurs en train d'inciter les producteurs de semi-conducteurs à faire passer la dimension de leurs produits de 4 à 6 pouces. A cet égard, l'anglo-américain IQE, concurrent n°1 de PICOGIGA, possède déjà une plate-forme de production pour les produits de 6 pouces et dispose ainsi d'une longueur d'avance sur PICOGIGA. Autre point faible, la nouvelle capacité de PICOGIGA se concentre sur la technique MBE (Molecular Beam Epitaxy) qui permet la production de semi-conducteurs axés davantage sur l'électronique (portables, satellites, ...) que sur l'optoélectronique (diodes électroluminescentes, lasers, ...) qui constitue une part importante du marché des semi-conducteurs.

Malgré d'excellents résultats, un risque technologique élevé semble planer sur PICOGIGA. N'ACHETEZ PAS.

Partagez cet article