Analyse
Suez-Lyonnaise des Eaux il y a 18 ans - mardi 4 janvier 2000

SUEZ LYONNAISE DES EAUX: Problèmes chez Tractebel

Tractebel, la filiale énergétique, détenue à 98 %, du groupe français de services aux collectivités SUEZ LYONNAISE des Eaux (159,9 EUR; 6 450 BEF), est actuellement sous les feux de l'actualité. Les autorités judiciaires belges et suisses enquêtent sur d'éventuelles pratiques de blanchiment d'argent concernant les relations d'affaires de Tractebel au Kazakhstan, qui auraient des liens avec la mafia. Des personnes de l'entourage du groupe belge pourraient être mises en cause, notamment un ancien cadre, remercié en 98. En dehors de cette affaire, les activités au Kazakhstan (2 centrales électriques et une concession gazière) posent des problèmes depuis quelque temps déjà, et Tractebel avait provisionné dans ses comptes au 30/6/99 un montant de 7 milliards de BEF, ce qui représenterait en grande partie le niveau de ses investissements dans ce pays. L'impact de l'aventure au Kazakhstan sur les résultats de Suez sera donc minime. Si néanmoins un scandale à grande échelle était découvert, touchant directement des membres de l'état-major de Tractebel encore en place, le cours de Suez pourrait souffrir. Dès lors, bien que nous soyons toujours très positifs sur les perspectives du groupe français, nous n'achèterions pas pour le moment. L'action est correctement évaluée. Conserver.

SUEZ LYONNAISE DES EAUX

L'affaire Tractebel nous incite à la prudence. Ne pas acheter pour le moment. Conserver.

Partagez cet article