Analyse
ASML il y a 17 ans - mardi 8 février 2000

ASML - Les perspectives sont assurément excellentes mais l'action reste chère

· Semi-conducteurs
· Amsterdam
· 135,10 EUR

Le néerlandais ASML, n°2 mondial des équipements lithographiques pour l’industrie des semi-conducteurs, vient de publier ses résultats pour 99. Le chiffre d’affaires a progressé de 53 % à 1,2 milliard EUR par rapport à 98 alors que le bénéfice net a effectué un bond de 30 % à 81 millions EUR, soit 0,58 EUR par action. La progression moins rapide du bénéfice est liée aux coûts élevés des nouvelles machines introduites au 1er semestre. Le bénéfice a dès lors été réalisé dans une large mesure (77 millions EUR) au second semestre grâce à l’explosion de la demande mondiale de microprocesseurs, elle-même suscitée par un incroyable engouement pour les ordinateurs et les communications électroniques.
Voilà pour le passé. Mais quid des perspectives en l’an 2000 et au-delà ?
La demande de semi-conducteurs restera élevée. Selon certains analystes, le marché pour les systèmes lithographiques devrait même représenter 7,3 milliards USD en 2002, soit le double par rapport à 99. Par ailleurs, un rapport de Dataquest prévoit une croissance plus importante en Asie du Sud-Est et aux USA, deux régions où ASML est déjà leader du marché. Grâce à son avance technologique, nous estimons donc que le chiffre d’affaires d’ASML devrait croître plus rapidement que le marché. La société continue en effet à gagner des parts de marché au détriment de ses deux concurrents japonais, Canon et Nikon, et devrait franchir la barre des 42 % cette année contre 37 % en 99.

Avec un carnet de commandes copieusement garni et une hausse des marges bénéficiaires grâce à la baisse des frais liés au lancement des nouvelles machines, les perspectives sont assurément excellentes. Néanmoins, l’action reste chère. CONSERVEZ.

ASML (gras ; base 100), NIKON ET CANON

La forte hausse du cours d’ASML reflète notamment son leadership technologique vis-à-vis de ses concurrents Nikon et Canon (ligne fine).

Partagez cet article