Analyse
General Motors il y a 18 ans - lundi 7 février 2000

GENERAL MOTORS - Résultats 4ème trimestre et annuels. Opération Hughes

Le constructeur automobile américain General Motors (GM; 82,38 USD; 3 392 BEF) a réalisé au 4e trimestre des résultats meilleurs que prévu. Pour tout 99, le bénéfice par action atteint 8,53 USD, soit plus du double de celui de 98 (exercice marqué, il est vrai, par de longues grèves). Cette performance est due surtout aux USA (économie forte, hausse de la Bourse,…). En Europe, la guerre des prix et un problème d'image ont pesé sur la rentabilité, tandis qu'en Asie et en Amérique latine le groupe a souffert de la crise économique. Pour 2000, nous prévoyons une légère baisse du marché automobile aux USA (hausse des taux). De plus, pour accroître sa part de marché, GM va lancer un programme de rabais à l'achat d'une nouvelle voiture, ce qui devrait peser sur la rentabilité. Nous tablons sur un bénéfice par action de 9 USD, mais cette hausse ne sera due qu'à l'opération Hughes. En effet, GM vient d'annoncer que ses actionnaires vont pouvoir échanger (vers la fin de ce semestre) une partie de leurs titres contre des titres Hughes, ce qui leur permettra de devenir directement actionnaires d'une société à potentiel important (TV par satellite, systèmes GPS,…), tout en réduisant leur participation dans les activités automobiles au potentiel sensiblement moindre. A plus long terme, GM compte pour améliorer sa rentabilité sur son internationalisation (négociations en cours pour le rachat du coréen Daewoo) et sur son recentrage sur l'automobile (vente de Delphi en 99, vente par la filiale Hughes des activités production de satellites début 2000).
GM a beaucoup de peine à améliorer sa rentabilité aux USA. Néanmoins, les rumeurs d'une possible réorganisation de Hughes ont fait grimper le cours. Nous vous tiendrons au courant des détails de l'opération. L'action est correctement évaluée. Conserver.

GENERAL MOTORS / S&P 500

 

L'opération sur la filiale Hughes a permis à GM (gras; base 100) de surpasser la Bourse US. Conserver.

Partagez cet article