Analyse
Option International il y a 17 ans - mardi 22 février 2000

OPTION INTERNATIONAL - le bout du tunnel est proche mais le succès du repositionnement stratégique est incertain

· Transmission de données
· Easdaq
· 19,50 USD

Selon le directeur d’Option International, Jan Callewaert, 99 devait être – comme 98 - une année de ‘transition’. Hélas, Option a réalisé un chiffre d’affaires décevant de 476 millions BEF contre 740 millions en 98. En cause, FirstFone, une carte modem intégrant un téléphone mobile et qui ne parvient pas à réitérer le succès des cartes GSM-Ready. De plus, la perte nette s’élève à 171 millions BEF (28,5 BEF par action), soit la perte la plus grave dans l’histoire de la société. Celle-ci s’explique entre autres par les coûts accrus de recherche et développement suite au repositionnement stratégique sur les nouvelles technologies dans le domaine de la transmission mobile des données, et notamment le WAP (Wireless Application Protocol). La technologie WAP permet d’accéder à Internet par le biais d’un téléphone mobile ou des mini-ordinateurs. Un téléphone doté de la fonction WAP devrait ainsi voir le jour et être commercialisé en Chine. Toutefois, malgré ce produit très prometteur, Option devrait encore souffrir de la concurrence des géants comme Ericsson, Motorola et Nokia.

La direction entrevoit le bout du tunnel et les nouveaux produits devraient faire décoller les ventes à partir du 2trimestre. La réussite du repositionnement stratégique nous laisse toutefois sceptiques. N’ACHETEZ PAS.

EVOLUTION D’OPTION INT. (gras ; base 100) ET DE L’EASDAQ

 

Après la chute vertigineuse du cours en 98 et 99, la perspective des nouveaux produits favorise le redressement du cours.

Partagez cet article