Analyse
Philips il y a 18 ans - lundi 21 février 2000

PHILIPS - Résultats 99 excellents

L'année 99 aura été bonne pour Philips (165,05 EUR; 6 658 BEF), le géant néerlandais de l'électronique. Le bénéfice par action (hors éléments exceptionnels : grosse plus-value sur la vente de Polygram en 98) a augmenté de 19 %. Si le chiffre d'affaires (+ 3 %) déçoit un peu, la rentabilité a bien progressé. A noter surtout, l'arrivée très attendue de bénéfices dans la mobilophonie au 4e trimestre. Les GSM se sont très bien vendus et pas moins de 7 nouveaux modèles sont attendus cette année. Philips engrange les fruits de sa réorientation vers des segments porteurs, de l'accent mis sur la rentabilité et de plusieurs acquisitions ciblées. Parmi celles-ci, le rachat de 50 % de LG LCD (écrans plats), dont les performances sont meilleures que prévu, et de VLSI (semiconducteurs), dont l'intégration est en avance sur les prévisions et qui devrait améliorer la performance de la division semiconducteurs en 2000. Philips devrait continuer à bénéficier à l'avenir de la montée en puissance de la technologie numérique. La croissance du chiffre d'affaires devrait s'accélérer, grâce e.a. à la TV numérique. Nous tablons sur un bénéfice par action de 6,6 EUR pour 2000 et de 8 EUR pour 2001. Philips envisage d'introduire en Bourse son activité de services informatiques Origin. Peut-être un pas vers une division du groupe qui, selon nous, permettrait de mieux valoriser l'ensemble. Par ailleurs, le titre devrait être scindé (4 pour 1) avant fin avril. Malgré la récente forte hausse, l'action reste correctement évaluée. Acheter.

PHILIPS

 

L'impressionnante progression du cours ces dernières semaines est méritée selon nous. Acheter.

Partagez cet article