Analyse
Immobel il y a 18 ans - lundi 13 mars 2000

IMMOBEL - Résultats + scission éventuelle des activités

Le groupe immobilier Immobel (43,6 EUR; 1 759 BEF) n'a pas fait aussi bien en 99 qu'en 98. Son bénéfice par action est en recul, à 4,24 EUR. Ce qui ne l'empêche pas d'augmenter son dividende de 50 %, à 2,05 EUR (82,5 BEF) ! Les activités promotion immobilière, gestion (concurrence plus forte) et construction (hausse des provisions) ont vu leurs résultats se détériorer. Nous tablons sur une légère amélioration des résultats en 2000 (4,45 EUR par action) et en 2001 (4,65 EUR). En ce qui concerne la restructuration de l'actionnariat du groupe (Tractebel et Thomas-De Waele souhaitent vendre leurs participations respectives de 31 % et de 16 %), il n'y a pas grand-chose qui avance. Afin d'attirer plus facilement de nouveaux actionnaires, la structure du groupe sera simplifiée, les activités purement immobilières étant séparées des industrielles (construction). En outre, la meilleure visibilité sur les activités qui en découlera devrait permettre au cours, actuellement inférieur de plus de 35 % à la valeur intrinsèque (basée sur la valeur vénale des bâtiments en portefeuille), de se redresser. Une scission du titre n'est par ailleurs pas exclue. L'action Immobel est très bon marché, toutefois, le secteur dans lequel le groupe est actif génère des résultats très fluctuants. La scission envisagée des activités, à l'étude, pourrait apporter un peu plus de clarté et de transparence. Conserver mais ne pas acheter.

IMMOBEL

Une éventuelle scission des activités du groupe pourra peut-être faire remonter le cours au niveau de 89-90. Conserver.

Partagez cet article