Analyse
Fantastic Corporation il y a 17 ans - mardi 4 avril 2000

FANTASTIC CORP. - quadruplement du chiffre d'affaires en 99

· Logiciels de transmission
· Euro.NM (Francfort)
· 27,30 EUR

Depuis son entrée dans notre portefeuille en novembre dernier, le cours de la société suisse Fantastic Corporation a plus que doublé. Une performance qui se confirme dans les résultats publiés pour l’année passée. Le fournisseur de logiciels de transmission à haut débit de contenu multimédia a plus que quadruplé son chiffre d’affaires en 1999. Un résultat supérieur à nos estimations. Sa technologie lui a permis d’acquérir de nouveaux clients en Europe, aux Etats-Unis et en Asie. Dans le même temps, les clients existants, satisfaits des logiciels testés, passaient de nouvelles commandes. Un signal positif qui indique que les produits de Fantastic Corporation sont de plus en plus reconnus par les acteurs de l’industrie des télécommunications comme Deutsche Telekom et Telecom Italia. Mais la hausse des coûts d’exploitation a compensé la progression du chiffre d'affaires si bien que, comme attendu, la société suisse a vu ses pertes augmenter de 52 %. Et elle n’attend pas de bénéfices avant 2002. Ces éléments sont probablement à l'origine de la récente chute du cours de l’action. Néanmoins, avec les liquidités dont elle dispose et son faible niveau d'endettement, Fantastic se trouve dans une excellente position pour financer son expansion et devenir un acteur important au niveau mondial dans son domaine d’activité : l’intégration de la transmission de contenu mutlimédia sur des réseaux à haut débit d’une part et l’Internet d’autre part. Dans son rôle de pionnier, Fantastic entend profiter pleinement du développement attendu de la télévision interactive, un marché qui devrait exploser dans les années à venir parallèlement à l’utilisation plus fréquente des réseaux à haut débit.

La croissance substantielle du chiffre d’affaires indique que la société est sur la bonne voie pour devenir le «standard» dans son domaine. Néanmoins, même si l'on escompte un petit bénéfice en 2002, l’action n’est plus bon marché. N'achetez plus mais CONSERVEZ.

EVOLUTION DE FANTASTIC CORP.
(EN EUR)

 

Bien que l’action soit maintenant plus accessible aux petits investisseurs, le split, effectué le 20 mars, n’a pas débouché sur une augmentation du cours.

Partagez cet article