Analyse
Introduction il y a 17 ans - lundi 10 avril 2000

En tête en Europe cette semaine : le Bel 20, qui a gagné 3,25 %!

MONTAGNES RUSSES

Les actions TMT (télécoms, médias, technologie) donnent plus que jamais le ton en Bourse. La semaine passée elles ont eu un parcours mouvementé. L'indice du Nasdaq a d'abord chuté, pour finalement clôturer en recul de 2,8 % seulement par rapport à la semaine précédente. L'indice S&P 500 des 500 actions américaines les plus importantes a gagné 1,2 %. En Europe, Amsterdam (+ 1,4 %), Londres (+ 0,5 %), Paris (+ 0,4 %) et Zurich (+ 0,3 %) ont monté, tandis que Francfort (- 1 %), Madrid (- 1 %) et Milan (- 0,9 %) reculaient. Dans le secteur financier, la fusion entre la Deutsche Bank (78,8 EUR) et la Dresdner Bank n'aura pas lieu. Les investisseurs, depuis le début peu enthousiastes concernant cette fusion, ont favorablement accueilli la nouvelle. Deutsche Bank a gagné 13,5 %. Conserver. Le géant français des cosmétiques L'Oreal (708 EUR) a annoncé un chiffre d'affaires en hausse pour le 1er trimestre, ce qui a fait grimper le cours : + 4,9 %.
C'est la Bourse de Bruxelles, peu sensible aux TMT, qui a le plus monté la semaine passée en Europe. Le Bel 20 a gagné 3,3 %.
Electrabel (285,5 EUR; v. "Entre nous") ne devrait, grâce à sa productivité en hausse, pas pâtir de la décision du gouvernement, attendue depuis longtemps, d'accélérer la libéralisation du marché de l'électricité en Belgique (± 45 % du marché libéralisés d'ici au 31/12/2002) et d'abaisser les prix pour les petits consommateurs. Conserver. Le producteur de mousse de polyuréthanne Recticel (10,03 EUR) a de la peine à se débarrasser de sa participation de 10,7 % dans l'américain Foamex. Conserver mais ne pas acheter. EVS (39,5 EUR), producteur d'équipements numériques pour l'industrie radio/TV a bien commencé l'année : il a obtenu quelques gros contrats pour son serveur MPEG2/DVB. Conserver.

Partagez cet article