Analyse
SAP il y a 18 ans - mardi 25 avril 2000

SAP - Résultats premier trimestre - baisse prévisions bénéficiaires

L'allemand SAP (494 EUR; 19 928 BEF), n°1 des logiciels d'entreprises (ERP), n'a augmenté son chiffre d'affaires que de 10 % au 1er trimestre, ce qui est peu, même si le 1er trimestre est traditionnellement faible. Le bénéfice a reculé de 42 %, mais ce chiffre est peu significatif car il comprend d'une part le coût élevé du lancement de mySAP.com (logiciel Internet pour le commerce électronique) et des frais liés à un plan d'intéressement du personnel, et d'autre part des gains importants sur vente de participations. Mais les ventes de mySAP.com ont reculé par rapport au 4e trimestre 99, alors que celles de l'offre Internet d'Oracle, le concurrent américain de SAP, ont bien progressé. SAP fait d'ailleurs face à plusieurs problèmes aux USA, avec des ventes en baisse et avec la démission du patron local. Mais la direction a expliqué que de nombreux contrats prévus pour le 1er trimestre ont été reportés au 2e. Dès lors SAP n'a pas revu à la baisse son objectif de doubler ses ventes en 2001 par rapport à 1998. SAP reste un acteur de poids, e.a. en vue du marché du commerce électronique, très prometteur. Mais il doit encore concrétiser ses ambitions dans ce domaine. Par prudence, nous réduisons nos estimations bénéficiaires de 8 à 7 EUR par action pour 2000 et de 10,4 à 10 EUR pour 2001. Conserver, mais ne pas acheter, d'autant que l'action est chère.

SAP

Malgré la récente chute du cours, SAP reste trop chère. Conserver mais ne pas acheter.

Partagez cet article