Analyse
Audiofina il y a 18 ans - lundi 15 mai 2000

AUDIOFINA - Bon 1er trimestre

Par rapport au 1er trimestre 99, marqué par une plus-value sur la vente d'une participation dans Canal+, le bénéfice par action du holding luxembourgeois Audiofina (145 EUR; 5 849 BEF) a comme prévu reculé de 34 % au 1er trimestre 2000, à 0,53 EUR. Hors cet élément, il a selon nos estimations augmenté de 13 %, grâce aux bons résultats (+ 46 %) de CLT-Ufa, le principal actif du groupe. Celui-ci a bénéficié d'une forte hausse des rentrées publicitaires en TV et radio commerciales (reprise économique et nécessité pour les sociétés de la nouvelle économie de se faire connaître par les médias classiques) et d'une bonne maîtrise des coûts résultant des synergies entre les différentes chaînes. Il continue d'ailleurs, pour renforcer ces effets positifs, d'accroître ses participations dans plusieurs chaînes TV et radio : il détient à présent 46 % de M6 (France), 35 % de Channel 5 (Grande-Bretagne), 99 % de Vox (Allemagne). Nous sommes plus confiants à moyen terme grâce à la fusion, récemment annoncée, avec Pearson TV, actif surtout dans la production de programmes. A plus long terme nous restons cependant prudents : Audiofina a du mal à se développer sur les médias hors TV commerciale gratuite. En outre l'action est chère. Ne pas acheter.

AUDIOFINA/GBL/ELECTRAFINA

Les cours de GBL (trait du milieu; base 100) et Electrafina ne reflètent qu'en partie la hausse d'Audiofina (gras).

Partagez cet article