Analyse
Autonomy il y a 17 ans - mardi 30 mai 2000

AUTONOMY: la société de Cambridge présente d'excellentes perspectives mais est fortement surévaluée

· Gestion des connaissances
· Easdaq
· 96 USD

Autonomy, spécialiste anglais des moteurs de recherche intelligents, a publié ses résultats pour le 1er trimestre 2000. Celui-ci, le premier bénéficiaire pour Autonomy, présente un chiffre d’affaires en hausse de 245 % par rapport à la même période en 99 et un bénéfice par action de 0,01 USD (- 0,03 pour le 1er trimestre 99). Ces bonnes performances sont notamment le fruit de la forte progression des ventes sur tous les marchés en général et sur le marché américain (56 % du chiffre d’affaires) en particulier grâce à de nouveaux accords OEM (Original Equipment Manufacturer) et à des partenariats avec de grandes sociétés comme General Motors et Tesco. De plus, Autonomy a obtenu sa double cotation sur le Nasdaq, ce qui lui a permis de récolter plus de 100 millions de dollars pour financer son expansion. A cet égard, la société a acquis une participation de contrôle dans SoftSound, une spin-off de l’Université de Cambridge spécialisée dans la reconnaissance vocale. Cette participation débouchera à court terme sur un produit qui permettra le traitement de la voix de façon automatique et intégrée avec le texte. Les atouts de ce produit, annoncé pour la fin de l’année, sont évidents quand on sait que beaucoup d'informations intéressantes pour une société résident dans les boîtes vocales des employés ou dans les appels des clients.
Dernièrement, Autonomy a aussi signé un important accord avec Tesco, la plus grande chaîne européenne de supermarchés, pour la gestion de l'information sur son site Internet consacré à l'e-commerce.
La société de Cambridge est donc bien présente sur les marchés internationaux et a annoncé son intention de partir à la conquête du marché latino-américain.

N°1 d’un marché en pleine croissance et sans grand concurrent, Autonomy présente de très intéressantes perspectives. L'action est toutefois surévaluée. Son cours correspond en en effet à près de 900 fois le bénéfice par action estimé pour l'année en cours. CONSERVEZ.

Partagez cet article