Analyse
Introduction il y a 17 ans - lundi 8 mai 2000

Les retards dans le développement d'un logiciel ont affecté le cours d'IBA.

EN ATTENDANT LA FED

Les marchés outre-Atlantique attendent la prochaine réunion de la Fed, la banque centrale américaine (le 16 mai). Anticipant une probable hausse des taux, le S&P500 et le Nasdaq ont reculé de plus d'1 %. Les Bourses européennes ont par contre, à l'exception de Londres, terminé la semaine en progrès. La plus forte hausse a été enregistrée par Milan (+ 3 %), où Fiat (28,41 EUR,) a progressé de 5,3 % après avoir annoncé son intention de racheter en Bourse 2 filiales. Conserver. Si vous n'avez pas participé à l'OPA de Compart sur Montedison (1,87 EUR), vendez vos actions : les deux groupes vont fusionner et les conditions de cette fusion pourraient ne pas être très favorables. L’espagnol Telefonica (26,08 EUR) et le néerlandais KPN, actifs dans les télécoms, ont annoncé l’échec de leur tentative de fusion. Le gouvernement espagnol, qui détient une "golden share" dans Telefonica, a refusé de vendre le bijou de l’industrie espagnole à un groupe contrôlé par un Etat. Telefonica reste à l’achat. L'allemand Volkswagen (28 EUR pour l'action privilégiée) a vu son cours gagner plus de 10 % après avoir annoncé de bonnes ventes aux USA. Conserver.
Bruxelles est une fois de plus restée à la traîne, avec une hausse minime de 0,3 % pour le Bel 20, due en grande partie à la
KBC (43 EUR; + 6,4 %) et à Almanij (43 EUR; + 6,2 %). Acheter les deux (v. édito p.1). Du coté des baisses, IBA (38,5 EUR) a perdu 13,5 %. L'approbation de son système de protonthérapie aux USA sera retardée suite à des problèmes dans le développement d'un logiciel. N'achetez pas. Le groupe bancaire Dexia (144,8 EUR) va augmenter son capital. Certaines agences du Crédit Communal conseillent déjà de souscrire, alors que la période de souscription n'est officiellement pas ouverte et que ni les conditions ni le prix ne sont connus !

Partagez cet article