Analyse
Tiscali il y a 17 ans - mardi 30 mai 2000

TISCALI: les incertitudes quant à l'obtention de la licence UMTS italienne ne plaident pas en sa faveur

· Télécommunications
· Milan (Euro.NM)
· 47,10 EUR

Tiscali, fournisseur italien d'accès gratuit à Internet, a publié ses résultats pour le 1er trimestre 2000. Le chiffre d'affaires progresse par rapport au dernier trimestre 99 (+ 44 %) grâce à la croissance des services Internet, qui représentent désormais plus de 50 % du chiffre d’affaires, et des services de téléphonie. Les abonnés sont au nombre de 2.100.000, dont 1.600.000 en Italie (+ 83 % par rapport à fin 99) et 500.000 dans le reste de l'Europe. Outre ces résultats, Tiscali a annoncé l'acquisition de deux sociétés italiennes : Best Engineering et Quinary. La première, spécialisée dans le géomarketing, permettra à Tiscali de créer un portail d'information de type géographique (tourisme, événements culturels, …) qui sera aussi accessible par la technologie UMTS tandis que la deuxième est spécialisée dans l’e-commerce. Le développement d’une stratégie e-commerce est une des priorités de Tiscali qui, dans ce contexte, a conclu avec succès la phase expérimentale de son projet "Village.it", un site Internet offrant gratuitement aux 1700 vendeurs déjà inscrits la possibilité de créer une "vitrine" virtuelle pour la vente de produits on-line. Toutefois, le vrai défi pour Tiscali n’est autre que l’obtention de la licence UMTS. Les candidats sont désormais 8, dont les 4 opérateurs GSM italiens qui partent favoris grâce à leurs grandes compétences dans la téléphonie mobile, pour 5 licences. Devenir opérateur UMTS exigera toutefois un important investissement financier, tant en termes de frais de licence qu’en termes d'investissements pour le réseau.
Enfin, Tin.it, déjà premier opérateur Internet en Italie, devrait fusionner avec Seat Pagine Gialle (pages jaunes italiennes). Ce nouvel opérateur sera mieux placé que Tiscali sur le marché Internet italien, surtout dans l’e-commerce B2B.

La croissance de Tiscali se poursuit correctement, tant en Italie que dans le monde. Les incertitudes quant à l'obtention d'une licence UMTS refroidissent toutefois notre enthousiasme. N'ACHETEZ PAS.

Partagez cet article