Analyse
BVRP Software il y a 17 ans - mardi 27 juin 2000

BVRP SOFTWARE: la croissance restera soutenue grâce au développement d'Internet et de l'e-commerce

· Logiciels de communication
· Paris (Euro.NM)
· 43,80 EUR

Le français BVRP, n°1 européen des logiciels de communication, a annoncé pour le 3è trimestre de son exercice qui se clôture le 31 juillet un chiffre d’affaires en progression de 48 % par rapport à la même période l’année dernière. Cette performance, supérieure aux prévisions de croissance organique de la société sur l’ensemble de l’année, est le fruit de l’intégration de la dernière acquisition de BVRP, l’américain Seattle Lab.
Les ventes de logiciels sont surtout en hausse aux USA. Les pôles d’activités passent eux de 4 à 3 (le pôle Logiciels regroupe les pôles OEM et Distribution) et reflètent la stratégie de développement de BVRP axée sur Internet : renforcement des ventes en ligne au détriment de la distribution de logiciels par le biais de revendeurs. Grâce aux synergies avec l’activité de vente de logiciels, le pôle Service confirme une croissance supérieure à 70 % mais c’est le pôle Multimédia (rebaptisé Web Agency) qui affiche une fois de plus une croissance spectaculaire de 260 %. Très prochainement, BVRP lancera 2 nouveaux produits, en plus d’Internet Family, développés avec Seattle Lab. Ce lancement sera accompagné par la finalisation de l’acquisition d’un deuxième éditeur de logiciels américain. Fort de son expérience dans la consolidation des sociétés acquises dans le passé, BVRP ne devrait pas éprouver de difficultés avec les dernières acquisitions qui lui garantiront une présence sur le marché américain et des synergies avec les activités du groupe. Enfin, Lab Production, la Web Agency du groupe spécialisée dans la création de sites web et la fourniture de services Internet, poursuivra sa croissance grâce au développement du "mobile commerce" et donc de sites exploitables à travers les technologie WAP et UMTS.

La croissance de BVRP restera soutenue grâce au développement d’Internet et de l’e-commerce. Le récent split a rendu l’action plus accessible. ACHETEZ.

Partagez cet article