Analyse
ENI il y a 18 ans - lundi 26 juin 2000

ENI: explication sur stratégie

Le groupe pétrolier italien ENI (6,02 EUR; 243 BEF) a fait le point sur la stratégie adoptée en octobre dernier. Il devrait atteindre son objectif de production d'1,5 million de barils par jour pour 2003. A cet effet, il entend continuer à se renforcer en amont (exploration et production), e.a. par de (petites) acquisitions. En vue de la libéralisation du secteur gazier, ENI s'est résolument orienté vers l'internationalisation (construction d'un pipeline entre la Turquie et la Russie, participation dans le portugais GALP, actif e.a. dans la distribution de gaz). Par ailleurs, le groupe souhaite se renforcer dans la production d'électricité. Dans la pétrochimie il va par contre réduire ses investissements. Dans la distribution de produits raffinés, il va réduire sa présence en Italie (de 43 à 30 %) et la renforcer dans les pays émergents. Enfin, le groupe a annoncé une augmentation de 60 % des réductions de coûts prévues d'ici à 2003. Le renforcement en amont est très positif. En effet, à court terme, le prix du baril devrait rester élevé, puisque le récent relèvement des quotas de production est insuffisant pour le faire baisser significativement (la volonté de l'OPEP est de le maintenir autour de 25 USD). Nous tablons pour 2000 sur un bénéfice par action de 0,515 EUR (+34 %). Action bon marché. Acheter.

Partagez cet article