Analyse
Omega Pharma il y a 17 ans - lundi 17 juillet 2000

OMEGA PHARMA: résultats semstriels

Après son offre réussie sur le français Pharmygiène-Médipôle (P-M) et une nouvelle petite acquisition venant compléter son offre à destination des dentistes, Omega Pharma (39,15 EUR; 1 579 BEF), actif dans le développement et la distribution de produits pharmaceutiques ainsi que dans les services informatiques pour officines, a augmenté son chiffre d'affaires de pas moins de 241 % au 1er semestre. Si certaines divisions comme les produits propres avec Bodysol et la distribution avec le partenariat avec Pharmacia & Upjohn se sont particulièrement bien comportées, toutes ont contribué à cette performance : aucune n'a connu une croissance inférieure à 50 %. Du côté de P-M (intégré dans les comptes depuis le 1/6/2000), les choses se passent également bien, et le fait d'avoir privilégié les produits à marges élevées et réalisé une série d'économies a déjà fortement amélioré la rentabilité. Ces bonnes nouvelles nous incitent à revoir nos estimations bénéficiaires à la hausse pour cette année, à 0,46 EUR par action (0,39 EUR précédemment). Pour 2001 nous tablons sur 0,88 EUR. En attendant d'autres développements (lancement d'une nouvelle gamme de produits propres en septembre, acquisitions), Omega Pharma poursuit l'intégration de ses différentes entités et vient d'augmenter ses participations dans deux autres sociétés : Interphar (accessoires médicaux et pour bébés) et Erco (produits OTC – c'est-à-dire vendus sans ordonnance –, appareils de mesures). L'action est chère. Conserver. Cependant, étant donné les excellentes perspectives de croissance, l'investisseur n'ayant pas peur du risque peut encore acheter.

OMEGA PHARMA (en EUR)

Les très bons résultats semestriels devraient soutenir le cours. Les audacieux peuvent encore acheter.

Partagez cet article