Analyse
Siemens il y a 17 ans - lundi 31 juillet 2000

SIEMENS - Résultats 3e trimestre (1/4 - 30/6); hausse des prévisions bénéficiaires

Au 3e trimestre de l'exercice qui se clôture fin septembre, le conglomérat allemand Siemens (161,8 EUR; 6 527 BEF) a augmenté son bénéfice de 134 % (en reprenant toutes les filiales comme si elles étaient détenues à 100 %) et son chiffre d'affaires de 19 % (+ 26 % hors effets cessions et acquisitions). Ce beau résultat est dû surtout à la filiale semi-conducteurs, Infineon. Sur 9 mois, le bénéfice a crû de 110 % et le chiffre d'affaires de 15 %. Siemens continue à profiter de sa restructuration (vente d'activités et réductions de coûts) et de l'accent mis sur les technologies de l'information. Il a notamment une belle carte à jouer dans l'Internet mobile. Mais il doit encore se renforcer à l'étranger, surtout aux USA. Il a les moyens de le faire : il a cédé plusieurs activités récemment, il va introduire en Bourse sa filiale américain Unisphere Solutions (équipements télécoms) et il continuera à vendre progressivement Infineon. Mais pour faire face à la concurrence de plus en plus âpre, il devrait selon nous se concentrer uniquement sur les technologies de l'information. Or la direction tarde à donner un signal en ce sens. La restructuration porte ses fruits. Nous haussons nos prévisions bénéficiaires de 3,9 à 4,1 EUR par action pour 99/00 et de 4,8 à 5 EUR pour 00/01. Mais Siemens devrait se montrer encore plus audacieux. Par prudence, nous n'achèterions plus : l'action est à la limite de chère. Conserver.

SIEMENS (en EUR)

Depuis notre conseil d'achat il y a juste 2 ans, le cours a presque triplé. N'achetez plus, conservez.

Partagez cet article