Analyse
Introduction il y a 17 ans - lundi 18 septembre 2000

La crainte de l'inflation pèse sur les Bourses européennes.

ENCORE DES RESULTATS

La poursuite de l'affaiblissement de l'euro face au dollar (défavorable aux entreprises exportatrices américaines) et le ralentissement de l'économie aux USA jettent le doute sur l'évolution des bénéfices des entreprises outre-Atlantique. L'indice S&P a perdu 1,9 % la semaine passée, et le Nasdaq jusqu'à 3,6 %. Le producteur de puces Intel a reculé de 12 % après une modification de conseil par un analyste. Acheter. En Europe, hormis Madrid (+2,7%) quasiment toutes les Bourses ont reculé. L'Euro Stoxx 50 a perdu 0,6 %. Le secteur pétrolier a souffert de prises de bénéfices de la part d'investisseurs prudents après la hausse de ces derniers mois. L'italien ENI a perdu 2,9 % malgré d'excellents résultats semestriels. Acheter. Le sidérurgiste britannique Corus a cédé 9,6 % après avoir été sorti de l'indice Footsie 100. Conserver. Le français L'Oreal a annoncé un bénéfice semestriel en hausse de 22,5 %. Conserver, ne plus acheter. Le Bel 20 est un des indices européens qui ont le moins reculé. Les résultats semestriels d'Ontex (produits d'hygiène) sont en ligne avec l'avertissement sur les bénéfices publié en juillet. Une petite acquisition a été annoncée. N'achetez pas, conservez. Photo Hall a fait un peu mieux que prévu : son bénéfice a progressé d'un bon 9 %. Conserver. La société d'investissement GIMV a fortement augmenté ses plus-values, mais les coûts de lancement de Telenet ont fait reculer son bénéfice de 3,8 %. Les résultats du groupe de matériaux de construction Koramic sont conformes aux attentes. Acheter GIMV et Koramic. Le fabricant de préformes en PET Resilux a multiplié son bénéfice par douze ces 12 derniers mois. Action chère. N'achetez pas. Enfin, signalons la réouverture de l'offre sur Cobepa et une offre de reprise sur Belgolaise (voyez Entre nous).

Partagez cet article