Analyse
Ontex il y a 17 ans - lundi 25 septembre 2000

ONTEX - Résultats semestriels

Ontex (56,9 EUR) fabricant de produits jetables pour l'hygiène personnelle, a augmenté son chiffre d'affaires de près de 31 % au 1er semestre (15 % hors acquisition), mais son bénéfice a reculé de 39 %. Explication : les frais (prévus) liés au rachat d'Hygiène Diffusion et la hausse du prix de la matière première (+ 54,2 %, hausse du dollar comprise), n'a pas pu être entièrement répercutée dans les prix de vente, ce qui a pesé sur les marges malgré la hausse de productivité. Le 2e semestre devrait être nettement meilleur. Le prix des matières premières s'est stabilisé, les prix de vente vont être augmentés et deux usines peu rentables ont été fermées. Pour toute l'année, nous tablons sur un bénéfice stable de 1,47 EUR par action. En attendant, Ontex a profité des difficultés du marché pour racheter quelques petits concurrents qui se sont retrouvés en difficulté face à la hausse du prix des matières premières. Après deux acquisitions en juillet dernier en ex-Allemagne de l'Est (base de départ vers les régions prometteuses d'Europe de l'Est), le groupe a mis la main sur Cedo, petite entreprise allemande qui contribuera au bénéfice dès cette année. Il est probable qu'après ces 3 acquisitions qui ne représentent qu'un peu plus de 5 % du chiffre d'affaires, il tentera de ferrer un plus gros poisson encore avant la fin de l'année. Bien que convaincus du bien-fondé de cette stratégie d'acquisitions, nous n'achèterions pas encore cette action correctement évaluée. Le "profit warning" (mise en garde sur le bénéfice) de juillet, pour le moins inattendu après les déclarations confiantes du groupe 3 mois plus tôt, risque de peser quelque temps encore sur le cours. Conserver.

ONTEX (en EUR)

Bien que l'avenir s'annonce meilleur, le cours d'Ontex reste plombé depuis le "profit warning". Conserver.

Partagez cet article