Analyse
Mitiska il y a 17 ans - lundi 2 octobre 2000

MITISKA: résultats semestriels

Mitiska (27 EUR) détient des participations dans des entreprises de distribution spécialisées telles que Brantano, Carpetland, Ceramega, Idé/De Fabriekswinkel, A.S. Adventure, Teppich Frick, Coemancenter… Son chiffre d'affaires a augmenté de 28,8 % au 1er semestre, et son bénéfice (hors plus-value sur vente partielle d'une participation) de 5,4 % (+ 27,8 % hors amortissement du goodwill). Si la croissance bénéficiaire est assez faible, c'est dû principalement aux coûts liés à l'ouverture de nouveaux magasins et à plusieurs acquisitions (Cotswold Outdoor par A.S. Adventure, Rambagh par Idé/De Fabriekswinkel,…). Mitiska poursuit sans relâche son expansion internationale. Depuis le 1er juillet, plusieurs projets ont été menés à terme (notamment le rachat de Teppich Frick et de Fun Plus ainsi que le lancement de Brantano au Danemark), et ce n'est pas encore fini pour cette année. Pour mieux profiter des économies d'échelle et des effets de synergie, Mitiska a par ailleurs décidé d'entreprendre une rationalisation. Ainsi, le groupe va regrouper les chaînes actives dans l'aménagement d'intérieurs dans Interiors for Europe et rassembler les magasins de jouets et d'articles saisonniers sous un seul nom. En plus de son activité de base, Mitiska détient une participation de 11,18 % dans Mitiska Net Fund Europe, un fonds spécialisé en capital à risque qui investit dans des petites start-up (17 jusqu'à présent) dans le domaine d'Internet. Ce fonds n'a encore investi que 24 % de ses moyens et pourra donc profiter du malaise actuel dans le domaine de l'Internet pour monter dans le train à des prix raisonnables. Cela lui permettra probablement de réaliser de belles plus-values à l'avenir.
Pour des raisons saisonnières, le 1er semestre est traditionnellement très faible dans la plupart des chaînes du groupe. Et comme en plus il y a eu beaucoup de frais liés à l'expansion, le résultat de ces 6 premiers mois de l'année est plutôt mince. La belle performance de la participation vedette, Brantano (qui représente environ 2/3 du bénéfice de Mitiska) n'a pas suffi pour compenser. Un rattrapage est attendu au 2e semestre, comme chaque année. Nous maintenons provisoirement nos prévisions (relevées en juillet) inchangées, à 1,3 EUR par action pour 2000 et à 1,85 EUR pour 2001. Dans un premier temps les investissements liés à l'expansion pourraient encore freiner la croissance bénéficiaire, mais ils porteront leurs fruits dans quelques années. L'action est correctement évaluée. Acheter.

MITISKA (EUR)

Malgré de bonnes perspectives, le cours reste inférieur au prix d'introduction en Bourse. Acheter.

Partagez cet article