Analyse
Electrabel / Distrigaz il y a 17 ans - lundi 20 novembre 2000

ELECTRABEL/DISTRIGAZ: pas de fusion Tractebel-Electrabel-Distrigaz

La fusion tant attendue entre Tractebel, Electrabel et Distrigaz n'aura pas lieu. Qu'arrivera-t-il maintenant ?
· Electrabel (249,30 EUR) reprendra probablement assez rapidement, à des conditions encore à déterminer, toutes les activités d'électricité européennes de Tractebel, soit une série d'unités de production en Pologne, en Hongrie, en Italie et au Portugal ainsi que la filiale scandinave de trading Scandic Energy et deux autres filiales commerciales. Le groupe augmentera ainsi sa capacité de production d'un bon 20 %. Nous maintenons notre estimation bénéficiaire inchangée pour cette année, à 14,73 EUR par action. Même si nous ne savons pas encore combien Suez Lyonnaise des Eaux, la maison mère de Tractebel, demandera pour ces actifs, l'opération nous paraît en tout cas positive à long terme. Electrabel réalise ainsi un pas de plus vers son objectif visant à doubler son chiffre d'affaires entre 2000 et 2004 et se renforce sur le marché européen de l'énergie. Néanmoins, la disparition de l'aspect spéculatif lié aux rumeurs de fusion pourrait peser temporairement sur le cours. Profitez-en pour acheter cette action bon marché.
· Distrigaz (1 281 EUR), qui aurait bénéficié d'une fusion avec Electrabel/Tractebel vu les complémentarités évidentes entre le gaz et l'électricité, a vu son cours chuter. Cela n'a rien d'étonnant, car le cours avait fort monté sous l'effet des spéculations d'investisseurs persuadés que la fusion aurait lieu. Au cours actuel, nous vous conseillons de conserver l'action, qui est correctement évaluée.

ELECTRABEL (en EUR)

La disparition de l'aspect spéculatif pourrait peser temporairement sur le cours. Profitez-en pour acheter.

DISTRIGAZ (en EUR)

La fusion tant attendue n'aura pas lieu. A la nouvelle, le cours a chuté. Au niveau actuel, conserver.

Partagez cet article