Analyse
Parthus Technologies il y a 17 ans - mardi 28 novembre 2000

PARTHUS TECHNOLOGIES - le récent changement de business model n'est pas sans risque

· Semi-conducteurs
· Londres
· 177,50 pence

Parthus Technologies est une société irlandaise qui développe des plates-formes technologiques utilisées dans différents secteurs prometteurs tels que l’Internet mobile, Bluetooth et le GPS. Pour ce faire, elle se base sur une technologie propre et conclut des partenariats avec d’autres acteurs technologiques en vue de rassembler leurs technologies dans un système complet qui est ensuite fourni à des industriels du secteur qui intègrent cette plate-forme dans leurs produits tels que les « smart phones », les lecteurs MP3 et les systèmes GPS. Au même titre qu’ARM Holdings, Parthus est ce que l’on appelle une société « fabless », c.-à-d. un bureau de recherche ne possédant pas d’usine. Ses principaux actifs résident dans les compétences de quelque 300 employés chargés de développer des brevets et de fournir des solutions aux industriels en échange d’une licence d’utilisation et de royalties sur les produits vendus. Contrairement à ARM, qui est spécialisée dans l’architecture des microprocesseurs (E-R 70), Parthus développe des systèmes plus complets intégrant à la fois le hardware (circuit intégré) et le software dans une solution prête à l’emploi.
Les partenariats sur lesquels l’entreprise s’appuie sont donc très importants dans le succès technologique de ses solutions mais peuvent également se transformer en talon d’Achille. En effet, les différents éléments qui composent le puzzle n’étant pas tous « faits maison », l’éventuelle rupture de contrats de collaboration pourrait confronter Parthus à des difficultés imprévues. Mais il ne s’agit pas là du seul risque car bien que Parthus diversifie chaque trimestre sa clientèle, le chiffre d’affaires est encore trop tributaire de ST Microelectronics, un tiers des ventes provenant de ce fabricant de semi-conducteurs. Vient ensuite le risque inhérent au changement de business model. Auparavant, Parthus était contacté par des fabricants pour des services de « chip design » pour un montant fixe. Désormais, la société a adopté un business model plus risqué, mais aussi potentiellement plus rémunérateur. Elle touche ainsi un montant fixe plus bas qu’avant mais reçoit des royalties pour chaque appareil vendu utilisant sa technologie. Cela signifie donc des revenus potentiellement plus élevés… à condition que les appareils aient beaucoup de succès…

Une technologie de plus en plus reconnue, des marchés extrêmement prometteurs en termes de revenus, des partenaires solides… Tous ces éléments devraient logiquement nous inciter à recommander cette action. Hélas, compte tenu des risques importants, le prix à payer est encore trop élevé. N’ACHETEZ PAS.

EVOLUTION DE PARTHUS EN PENCE

Partagez cet article