Analyse
Bureau van Dijk il y a 17 ans - lundi 18 décembre 2000

BUREAU VAN DIJK: 2er semestre clairement mieux que prévu

Spécialisé dans l'implantation des progiciels ERP de l'allemand SAP, Bureau van Dijk Computer Services (BvD-CS; 14,5 EUR) devrait enregistrer pour le 2e semestre 2000 un chiffre d'affaires en hausse de ± 10 % (après un recul de 6,5 % au 1er semestre) et des marges se situant à nouveau aux alentours de 15 % (un peu plus de 11 % au 1er semestre). Le taux d'affectation de ses consultants s'est nettement redressé, en France comme en Belgique. La situation s'est donc bien améliorée par rapport au 1er semestre. Le chiffre d'affaires 2000 devrait se situer dans la ligne de celui de 99, et le bénéfice devrait atteindre 0,85 EUR par action (-35 % par rapport à l'an dernier, année exceptionnellement bonne). Pour 2001, nous tablons sur un chiffre d'affaires en hausse de 25 % et sur un bénéfice d'1,3 EUR par action. Si les perspectives de croissance de l'ERP ont été radicalement revues à la baisse, les autres domaines d'activité développés par BvD-CS (e.a. le "customer relationship management", gestion des relations avec les clients) connaîtront une croissance nettement plus élevée et devraient prendre de plus en plus de poids dans le chiffre d'affaires. Bien que nous soyons déçus que BvD-CS n'ait toujours pas procédé à une acquisition (ce qui lui permettrait d'accélérer son développement dans ses nouveaux domaines d'activité) et que le groupe reste très dépendant de SAP, la nette amélioration des performances du groupe (y compris en France) nous pousse à acheter cette action bon marché.

BUREAU VAN DIJK (en EUR)

L'amélioration du marché ERP et les nouveaux domaines d'activités de BvD-CS devraient stimuler le cours. Acheter.

Partagez cet article