Analyse
Deutsche Bank il y a 16 ans - lundi 11 décembre 2000

DEUTSCHE BANK - Réorganisation - Acheter

Après l'échec de sa tentative de fusion avec la Dresdner bank en avril, le groupe bancaire allemand Deutsche Bank (DB; 90,15 EUR) se devait de réagir pour se hisser au niveau des banques internationales les plus performantes. Ainsi, afin d'optimiser la répartition du capital, d'améliorer la transparence des activités et de bénéficier de nouvelles économies d'échelle, le groupe va être organisé autour de 2 grandes divisions, chacune orientée vers un type spécifique de clients : entreprises et clients institutionnels d'une part, gestion d'actifs et clients privés d'autre part. Les deux divisions seront dirigées par deux Américains spécialistes de la banque d'investissement. Le fait que les décisions qu'ils prendront iront dans le même sens augmentera l'efficacité de cette réorganisation prometteuse. DB mènera tant en Europe qu'aux USA une politique de croissance interne pour la 1re division, et de croissance externe par acquisitions ou alliances pour la 2e. Le développement sur Internet sera également intensifié. Par ailleurs, ces deux divisions bénéficieront dans les prochains mois de capitaux supplémentaires dégagés de la cession progressive des participations industrielles. La nouvelle organisation du groupe est claire et sera efficace. DB devrait devenir rapidement un concurrent international redoutable, d'autant plus que sa banque d'investissement est plus rentable que celle de la plupart de ses concurrents et qu'elle est déjà une des 1res banques mondiales en termes d'actifs gérés. Nous pensons enfin que les deux Américains qui dirigeront les divisions apporteront du sang neuf au groupe. Nous tablons sur un bénéfice de 5,5 EUR par action pour 2000 et de 5,9 EUR pour 2001. L'action est correctement évaluée. Acheter.

DEUTSCHE BANK (en EUR)

Le cours de l'action devrait reprendre des couleurs avec la mise en place d'une nouvelle organisation. Acheter.

Partagez cet article