Analyse
Bookham Technology il y a 16 ans - mardi 9 janvier 2001

BOOKHAM TECHNOLOGY - malgré une technologie impressionnante, les défis restent nombreux

· Optoélectronique
· Londres
· 854 pence

Fondée en 88 et introduite en Bourse en avril 2000, cette société anglaise est spécialisée dans la fabrication de composants pour réseaux de fibre optique. La transmission par le biais d’une fibre optique utilise un signal lumineux comme moyen de transport des données. Les câbles en fibre optique présentent l’avantage par rapport aux câbles classiques en cuivre de pouvoir transmettre plus d’informations à une vitesse supérieure. La croissance exponentielle du nombre d’internautes et la complexité accrue des données transmises (multimédia) stimulent la demande pour des réseaux de transmission à haut débit. Pas étonnant dès lors que les opérateurs télécoms installent de plus en plus de réseaux en fibre optique. Mais l’installation de ces réseaux est une activité très coûteuse qui monopolise énormément de temps. Ceci a amené certaines sociétés à développer des technologies qui maximisent la capacité des réseaux existants. Bookham en fait partie. Utilisant les mêmes techniques que celles employées pour la production de puces guidant les signaux électroniques, Bookham fabrique des puces destinées à guider et manipuler les signaux lumineux. Ces puces permettent ainsi d’accroître le nombre de signaux lumineux envoyés par une seule fibre et le débit d’une fibre peut dès lors être multiplié par 160 avec à la clé, un emploi optimal du réseau.
L’ambition de Bookham est ni plus ni moins de devenir le nouvel Intel des composants optiques. Mais la petite société devra encore relever de nombreux défis avant de pouvoir marcher sur les traces d’Intel. Le marché des composants optiques est en effet en pleine évolution et bien malin celui qui pourrait désigner le gagnant de demain. La concurrence est ainsi des plus féroces avec plusieurs acteurs comme JDS Uniphase aux USA et Highwave ou Adva Optical Networking en Europe. Bookham devra par ailleurs diversifier sa clientèle. Actuellement, Nortel est le principal client et représente plus de la moitié du chiffre d'affaires. Les résultats décevants de Nortel au 3e trimestre n’ont pas manqué d’influencer le cours de Bookham. De plus, séduits par les bonnes perspectives de croissance, ces mêmes clients pourraient se transformer en rivaux s’ils décidaient de développer des solutions similaires à celles de Bookham.

Bookham dispose assurément d’une technologie très impressionnante et le marché des composants optiques croît très vite. Hélas, compte tenu des nombreux défis qu’elle devra encore relever, le prix (46 fois le chiffre d’affaires estimé pour 2000) est encore trop élévé. N’ACHETEZ PAS.

EVOLUTION DE BOOKHAM TECHNOLOGY EN PENCE

Partagez cet article