Analyse
Lafarge il y a 16 ans - lundi 15 janvier 2001

LAFARGE : Acquisition de Blue Circle

Après une tentative hostile avortée il y a moins d'un an, le cimentier français Lafarge (98,50 EUR) est finalement parvenu à ses fins. Il a annoncé l'acquisition amicale des 77 % du britannique Blue Circle qu'il ne détenait pas encore. Il a dû augmenter de 10 % son offre en livres britannique, mais comme cette devise a reculé face à l'euro, l'ardoise ne change pas. Cette acquisition permet à Lafarge de devenir le n°1 mondial du secteur, avec une longueur d'avance sur ses concurrents dans le mouvement de concentration rendu nécessaire par des surcapacités et des pressions sur les prix. Elle apporte aussi au groupe de bonnes complémentarités géographiques en Europe, aux USA et surtout en Asie du Sud-Est, où il devient n°1 et où se situent les meilleures perspectives. L'opération devrait augmenter le bénéfice par action (hors amortissement du goodwill) d'au moins 10 % dès 2002. L'intégration de Blue Circle devrait se passer sans problèmes, à l'image de l'intégration réussie de Redland précédemment. L'endettement consenti devrait comme ce fut le cas à l'époque être progressivement réduit, ce qui permettra au groupe de poursuivre son développement, par des acquisitions si nécessaire. Les autorités européennes doivent encore approuver l'acquisition. Ce devrait être le cas dans le courant de l'année. L'opération aura un impact positif pour le groupe selon nous et l'action est bon marché. Acheter.

LAFARGE (en EUR)

Après une année 2000 décevante, le cours de Lafarge redresse la tête. Acheter.

Partagez cet article