Analyse
Bekaert il y a 17 ans - lundi 19 février 2001

BEKAERT : Premières estimations de bénéfices pour 2000

Bekaert (46,3 EUR) estime sa croissance bénéficiaire pour 2000 à près de 15 %, un peu moins que prévu. Le ralentissement économique aux USA les deux derniers mois de l'année n'y est probablement pas étranger. Depuis quelques années, Bekaert se concentre sur des activités plus rentables et/ou génératrices de revenus réguliers. Cela lui permet d'investir via sa filiale BAM dans de nouvelles activités prometteuses à haute valeur ajoutée. A cet égard, le principal événement de 2000 aura été la création d'une "joint venture" avec l'américain United Solar Systems pour l'assemblage et la commercialisation de cellules photovoltaïques. D'ici à 2010, cette activité devrait contribuer au chiffre d'affaires à hauteur de 500 à 600 millions EUR, soit environ le poids actuel de l'activité steel cord. Nous prévoyons de nouveaux investissements cette année, mais BAM ne représentera 10 % du chiffre d'affaires qu'à partir de 2002 (5 à 6 % aujourd'hui). Pour 2001, nous tablons sur un bénéfice de 4,34 EUR par action (+ 7,4 %). Même si l'action est bon marché et que des rumeurs d'une acquisition majeure pourraient soutenir le cours, nous n'achèterions pas en ce moment vu l'incertitude quant à l'ampleur du ralentissement aux USA (28,4 % du chiffre d'affaires). Conserver.

BEKAERT (en EUR)

Les incertitudes liées au ralentissement économique aux USA risquent de peser sur le cours. Ne pas acheter, conserver.

Partagez cet article