Analyse
ICI il y a 16 ans - lundi 26 février 2001

ICI - Résultats 2000

Conformément à nos attentes, le groupe chimique britannique ICI (513 pence) a augmenté son bénéfice avant impôt, amortissement du goodwill et éléments exceptionnels de 20 % en 2000, e.a. grâce à des charges d'intérêt moins importantes qu'en 1999. Cependant, au 4e trimestre les résultats du groupe, qui termine une restructuration de 3 années afin de s'orienter vers la chimie de spécialités, stagnent à cause du ralentissement de l'économie américaine. La division National Starch (adhésifs et polymères synthétiques spéciaux,…; 29 % du chiffre d'affaires) a particulièrement souffert, avec un bénéfice en recul de 29 % au 4e trimestre. National Starch a également déçu sur l'ensemble de l'année, puisque ses ventes n'ont progressé que de 2 % et que son bénéfice (avant amortissement du goodwill et éléments exceptionnels) a reculé de 6 %. Outre le ralentissement aux USA, ses marges ont souffert aussi de la hausse des prix des matières premières. Dans les peintures (34 % du chiffre d'affaires d'ICI), les ventes ont progressé de 4 % et le bénéfice de 12 % sur l'ensemble de l'année. Cette hausse, due en partie aux réductions de coûts, est une bonne surprise vu l'augmentation des coûts des matières premières. Même si ICI n'a pas à rougir de ses résultats pour l'ensemble de l'année 2000, la faiblesse de ses résultats au 4e trimestre nous incite à la prudence. En outre, l'endettement du groupe reste considérable. Pour 2001, nous tablons sur un bénéfice par action de 43 pence. L'action est correctement évaluée. Ne pas acheter, conserver.

ICI (en pence)

La faiblesse des résultats du groupe au quatrième trimestre nous incite à la prudence. Conserver.

Partagez cet article