Analyse
Introduction il y a 16 ans - lundi 26 février 2001

L'indice Euro Stoxx 50 a encore perdu 6,3 % la semaine passée.

TOUJOURS PLUS BAS

Les Bourses ont perdu du terrain (certaines jusqu'à plus de 5 %) tant en Europe qu'aux USA. Le secteur automobile a fait exception. Volkswagen (+1,8 % pour l'action privilégiée) a fait nettement mieux que prévu en 2000, surtout aux USA et au Brésil. Acheter. Le britannique GlaxoSmithKline (+2,1%) a également annoncé de bons résultats 2000, mais manque de molécules en phase avancée de développement. N'achetez pas, conservez. La banque néerlandaise ABN Amro va supprimer beaucoup plus d'emplois que prévu initialement. La crainte de résultats faibles aux Pays-Bas a fait chuter le cours de 10,2%. Acheter. Le chiffre d'affaires du suisse Nestlé (hors acquisitions) a progressé de 4,4% et son bénéfice par action de 22%, à 149 CHF. Acheter. Du côté des technologiques, après Motorola c'est Texas Instruments qui a émis un profit warning, le 2e cette année. Nous abaisserons probablement nos prévisions bénéficiaires 2001, mais le cours a tellement baissé que nous maintenons notre conseil d'achat à long terme. Avec un recul de 1,6% pour le Bel 20, Bruxelles a mieux résisté que le reste de l'Europe. La croissance bénéficiaire de 2,8% de D'Ieteren (-0,8%) est un peu supérieure à nos attentes, mais pour cette année les perspectives ne semblent pas encourageantes. Conserver. Les marges du consultant en informatique Arinso (-0,8%) se sont à nouveau contractées au 4e trimestre. Conserver. Outre GIMV (v. ci-contre), quelques autres holdings ont dégagé de belles plus-values de la vente de Telenet. Nous les estimons à minimum 0,7 EUR pour Ackermans & van Haaren (acheter), 0,95 EUR pour Gevaert (acheter) et 4,4 EUR pour Ibel (conserver). Enfin, Spector (+11,5%) s'est débarrassé d'une fameuse épine en vendant sa filiale allemande Porst. N'achetez pas.

Partagez cet article