Analyse
Picogiga il y a 17 ans - mardi 6 février 2001

PICOGIGA: les profit warnings de plusieurs acteurs des télécoms optiques appellent à la vigilance

· Semi-conducteurs
· Paris (Euro.NM)
· 30,20 EUR

L’an 2000 aura permis au spécialiste français des semi-conducteurs en arséniure de Gallium d’enregistrer une croissance annuelle record de son chiffre d’affaires : 84 % à 20,4 millions EUR, surclassant de loin la croissance moyenne de l’industrie des semi-conducteurs (35 %). Cette performance est surtout le fruit de l’évolution favorable des deux marchés finaux que sont les téléphones mobiles (50 % du chiffre d’affaires) et les boucles locales radio (30 % du chiffre d’affaires). Notons que cette croissance n’inclut pas les activités de Picopolish et Modulight, les deux filiales acquises récemment. Notons aussi qu’au 4e trimestre, les ventes du nouveau produit (plaquettes pour transistor HBT, cf. E-R 67) destiné au marché des télécommunications optiques ont bien démarré et représentaient déjà 6,5 % du chiffre d’affaires.
Quant aux perspectives pour l’année en cours, le management se montre optimiste et confirme que la demande reste forte. Il se fonde pour ce faire sur le carnet de commandes qui, fin décembre, comptait des commandes pour 8 millions EUR. Ce même carnet traduisait toutefois aussi une lente diminution, confirmant la tendance d’un ralentissement de la croissance de l’activité.

Picogiga s’est bien comporté l’année dernière et se montre très confiant pour l’année en cours. Les profit warnings de plusieurs acteurs dans le domaine des télécommunications optiques nous incitent cependant à rester à l’écart. N’ACHETEZ PAS.

Partagez cet article