Analyse
ABN Amro il y a 17 ans - lundi 5 mars 2001

ABN AMRO : résultats 2000 provisoirs + restructuration

ABN AMRO (en EUR)

Le vaste plan de restructuration devrait soutenir énergiquement le cours selon nous. Acheter.

Le bénéfice par action du groupe bancaire néerlandais ABN Amro (23,45 EUR) a progressé de 18,6 % l'an dernier, à 2,04 EUR (hors frais exceptionnels de restructuration). Ce résultat est légèrement décevant, car la marge d'exploitation s'est dégradée (28,5 %, contre 31,7 % en 99). Afin d'atteindre ses objectifs ambitieux pour les 4 années à venir (hausse annuelle de 17 % du bénéfice par action, amélioration de la rentabilité, doublement du cours de Bourse), le groupe s'est lancé dans un vaste plan de restructuration : fermeture d'agences et suppressions d'emplois aux Pays-Bas (nettement plus qu'annoncé précédemment), recentrage sur ses métiers de base et ses marchés "domestiques" (Pays-Bas, Brésil, USA), retrait des marchés pas assez rentables ou sans part de marché significative. De plus, le groupe entend se renforcer dans la gestion d'actifs et dans la banque d'affaires, e.a. aux USA (rachat des activités américaines d'ING Barings). Enfin, il cherche toujours un 4e marché domestique. Ce sera peut-être la Grande-Bretagne : des rumeurs font état d'un rapprochement avec Barclays en 2002. ABN Amro réagit vivement pour régler ses problèmes structurels afin d'atteindre ses objectifs et de faciliter un rapprochement avec un autre groupe. Nous tablons pour 2001 et 2002 sur un bénéfice par action de 2,15 EUR (hors charges de restructuration) et 2,35 EUR. Action bon marché. Acheter.



Partagez cet article