Analyse
Almanij / Gevaert il y a 17 ans - lundi 26 mars 2001

ALMANIJ / GEVAERT - Résultats 2000

Le holding Almanij (38,2 EUR), qui chapeaute KBC, Kredietbank Luxembourgeoise (KBL; v. ci-dessous) et Gevaert, a augmenté son bénéfice par action de 91,2 % en 2000, à 7,41 EUR. Compte non tenu de la plus-value réalisée par KBC et KBL sur le Crédit Commercial de France, la croissance bénéficiaire s'élève à 29,5 %. Les activités bancaires (KBC et KBL) ont généré 69 % du bénéfice, les assurances (KBC) 23,3 %, les activités de holding (Gevaert) et autres (Almafin, Investco) 7,7 %.
Le bénéfice de Gevaert (35 EUR) a quant à lui augmenté de 277,9 %, grâce surtout à la disparition des comptes de moins-values sur le groupe de construction allemand Holzmann, aux bons résultats du groupe d'imagerie Agfa-Gevaert (BH 1009) et à des plus-values sur vente de participations (l'assureur néerlandais Aegon et, dans une moindre mesure, Dexia et Bayer). Le bénéfice s'élève à 6,19 EUR par action. Dans le dossier Holzmann, Gevaert a encore réduit la valeur des actions à 10 EUR (cours actuel ± 15 EUR) et constitué une provision en vue des frais du procès qu'il a intenté à Holzmann et à la Deutsche Bank pour obtenir des dommages et intérêts pour rétention d'informations. Il exige l'équivalent de 7,89 EUR par action, ce qu'il n'obtiendra probablement pas selon nous. Par ailleurs, Gevaert a conclu en février 2001 un accord avec Callahan concernant Telenet (dont il détenait 3,17 %). Nous estimons la belle plus-value qu'il devrait en retirer à ± 0,95 EUR par action. Pour Almanij nous tablons sur un bénéfice par action de 5,8 EUR en 2001 et de 6,65 EUR en 2002. Pour Gevaert, nous attendons 4,95 EUR en 2001 et 6 EUR en 2002. Aussi bien Almanij, orienté vers la finance, que Gevaert, orienté vers l'industrie, présentent une décote très importante (31 %). Acheter les deux.

ALMANIJ / GEVAERT (en EUR)

Almanij (gras) et Gevaert, qui évoluent quasiment en parallèle, présentent une décote importante. Acheter les deux.

Partagez cet article