Analyse
DELHAIZE il y a 17 ans - lundi 19 mars 2001

DELHAIZE - Résultats décevants

DELHAIZE (en EUR)

Depuis début 2001 le cours se redresse bien, cependant nous préférons nous abstenir pour le moment. Conserver.

Alors qu'il y a un an Delhaize (59 EUR) prévoyait pour 2000 un bénéfice par action avant amortissement du goodwill (v. Entre nous) en progression de 15 %, celle-ci n'est finalement que de 7,4 %. Le bénéfice après amortissement du goodwill a même reculé de quelque 4,6 %, à 3,12 EUR par action, et ce malgré la hausse du dollar. Les coûts liés à l'acquisition de Hannaford (repris dans les comptes à partir du 1/8/2000) ont fortement pesé sur les résultats, et n'ont pu être compensés par les belles performances des magasins belges (bénéfice + 60 %; part de marché en hausse) et de la filiale grecque Alfa-Beta. Delhaize ne compte plus procéder à des acquisitions pour le moment, mais va s'atteler surtout à simplifier sa structure (achèvement de la reprise de Delhaize America), à poursuivre l'intégration de ses récentes acquisitions (Hannaford aux USA, Trofo en Grèce) et à améliorer ses marges e.a. dans ses filiales Food Lion (USA) et Delvita (Tchéquie et Slovaquie). Pour renforcer sa puissance d'achat en Europe, Delhaize vient d'adhérer au plus grand groupement d'achat européen, EMD. En Belgique, le groupe poursuit ses efforts de diversification en lançant de nouvelles formules de magasins, comme Bio Square. Pour mener tous ces projets à bien, il va créer une nouvelle structure de management.

L'année en cours sera difficile pour Delhaize : concurrence accrue en Belgique (guerre des prix lancée par GB / Carrefour), ralentissement économique aux USA, coûts de financement et d'amortissement du goodwill de Hannaford (qui pèseront sur les résultats pendant les 12 mois de l'année), dilution du bénéfice par action (création de 40,6 millions d'actions nouvelles pour le rachat de Delhaize America). Pour 2001, Delhaize vise une croissance de 10 % de son chiffre d'affaires. Nous tablons provisoirement sur un bénéfice par action de 3,04 EUR pour 2001 et de 3,5 EUR pour 2002. L'action reste bon marché, mais nous n'achèterions plus pour le moment. Conserver.

Partagez cet article